Des campanules, un bouquetin, un troll, un mec amputé sur son vélo, des narcisses, ou un fan club de marmottes... le tout dans un décor de trois saisons...

C'est pour mieux sentir physiquement tout cela que j'ai voulu repartir sur mon vélo, pour cet énorme bol d'air repris à 50 ans, tout en haut de la Bonnette, épuisé mais heureux, avant de redescendre chez moi, dans la plaine, comme une ultime folie, éperdue et salutaire. 

La plus fameuse traversée des Alpes depuis qu'Annibal y est passé ...

15,00 €Prix